Catégories
Santé, hygiène et parapharmacie

Le point sur la santé et la fatigue de vos pieds

Plusieurs d’entre vous m’ont envoyé des courriels et m’ont demandé une mise à jour sur ma santé et comment je m’en sors avec mes allergies alimentaires. Si vous êtes nouveau ici ou que vous l’avez manqué, vous pourriez vouloir lire ces anciens post afin de savoir de quoi je parle :

Ma lutte contre l’hypothyroïdie

Multiples diagnostics d’allergies alimentaires.

Cela fait un peu plus de 6 mois que j’ai découvert que je luttais contre 7 allergies/intolérances alimentaires majeures. Inutile de dire que les 6 derniers mois ont été très difficiles. J’ai suivi un régime d’élimination au début de l’année et j’ai éliminé un allergène alimentaire de mon alimentation chaque semaine. Il m’a fallu environ 8 semaines avant d’avoir éliminé les 7 aliments gluten, maïs, soja, produits laitiers, arachides, tomates et levures de boulangerie) donc juste quelques éléments : ) !

Je ne vais pas mentir…ce n’était PAS une chose facile pour moi. J’étais un peu une épave émotionnelle… et j’étais vraiment en colère. J’ai en quelque sorte dû me retirer du blog ici et ne pas partager de choses personnelles parce que j’ai tendance à être une personne très privée (ce qui semble bizarre vu que je suis un blogueur et tout LOL). Il me faut un certain temps pour être capable de m’ouvrir aux choses parce que je préfère lutter avec mes propres sentiments avant de me sentir capable de partager avec d’autres personnes.

Mon corps a effectivement subi une sorte de désintoxication. J’ai été surpris de voir à quel point j’étais malade pendant cette période de 8 semaines. Cela m’a ouvert les yeux de réaliser les effets que ces aliments avaient sur mon corps sans même que je m’en rende compte. J’étais malade avec plusieurs symptômes d’allergies qui comprenaient les suivants : urticaire, éternuements, yeux qui démangent et larmoient, maux de tête, tremblements, brouillard cérébral, irritabilité, fatigue, gonflement des lèvres et de la langue, gonflement des mains et des pieds, et douleur sévère au cou et mon doigt pointé gauche avait une douleur arthritique et une raideur sérieuse.

Et puis une semaine environ après la désintoxication, quelque part en mars, je me suis réveillée en me sentant AMAZING ! Je me souviens avoir été surprise de me sentir aussi bien et avoir réalisé que cela faisait vraiment LONGTEMPS que je ne m’étais pas sentie ainsi. Je me suis rendu compte que j’avais oublié ce que c’était que de se sentir bien… et en fait, cela m’a fait me sentir vraiment mal. Je me suis sentie mal quand j’ai réalisé que j’étais devenue de plus en plus malade sans me rendre compte à quel point mon corps était devenu malade ou à quel point je me sentais vraiment mal… on s’habitue à se sentir comme ça. La nourriture que j’avais consommée s’empoisonnait lentement et sûrement.

Maintenant, je n’étais pas le meilleur mangeur… et j’ai toujours apprécié quelques gâteries ici et là, mais j’ai toujours essayé de le faire avec modération et de contrebalancer cela avec de l’exercice, de la course à pied et de l’activité en plein air.

Pour faire court, j’ai fait beaucoup de changements dans mon mode de vie et j’ai vraiment bien réussi à manger un régime paléo (principalement parce qu’il soutenait ce que je POUVAIS manger). Je suis passé à manger principalement des aliments entiers et mon corps s’est senti BIEN ! J’ai immédiatement perdu 5 kilos, ce qui est un miracle en soi, car j’ai toujours eu du mal à perdre ne serait-ce qu’UN seul kilo (même en s’entraînant pour un semi-marathon). Mais la plus grande différence que j’ai remarquée, c’est que j’avais l’impression d’avoir cette couche de «bouffissure» autour de tout mon corps, et de sentir qu’elle fondait.

Je fais progressivement des changements dans la façon dont toute ma famille mange… et cela s’avère un peu plus difficile, mais nous faisons de bons changements dont ils sont pour la plupart heureux 😉 ! Il y a toujours des jours où je ne me sens pas bien… et certains jours, je triche et mange quelque chose qui figure sur ma liste de mauvaises habitudes et je le regrette presque toujours. Mais c’est trop difficile d’être parfait tout le temps, surtout avec les vacances d’été.

Je pleure encore certains de mes anciens favoris… comme un excellent morceau de gâteau au chocolat, ou un Dr Pepper glacé… mais pour la plupart, je peux faire avec. Une autre chose que j’ai réalisée, c’est que je suis un mangeur d’émotions. Je ne pensais pas vraiment l’être avant… mais après avoir été incapable de manger certains de mes aliments préférés, j’ai réalisé que je les avais utilisés dans le passé pour faire face à des sentiments inconfortables. J’ai donc dû apprendre à les affronter d’une manière plus saine.

Mon système digestif, autrefois toujours enflammé et gonflé, est en train de guérir et je commence à remarquer un changement dans la façon dont mon corps peut métaboliser les aliments. Je me sens comme si j’étais sur une route de deux pas en avant et un pas en arrière. Je me sens mieux maintenant plus que je ne me sens mal, et c’est un pas dans la bonne direction. J’ai aussi l’impression d’avoir beaucoup plus d’énergie maintenant et j’avais vraiment envie de m’entraîner pour un autre semi-marathon cette année. Je voulais voir comment je me sentais cette fois-ci par rapport à mes autres semi-marathons, maintenant que je mangeais des aliments qui ne me rendaient pas si malade. Et… j’avais aussi 40 ans cette année(ce que j’ai fait le 2 juillet dernier), et je voulais me retrouver à un point plus sain que celui où j’étais à 39 ans l’an dernier.

Il y a un peu plus de 6 semaines, j’ai glissé en descendant une colline vraiment raide… comme VRAIMENT raide, lors du match de foot de ma fille le 31 mai. Mon pied gauche a glissé, puis s’est replié sous moi et j’ai atterri de tout mon poids sur lui. Je me suis déchiré plusieurs ligaments, tendons et un muscle sur le dessus de mon pied.

spécialiste du pied

Si vous me suivez sur Instagram, vous étiez au courant car j’ai partagé de petites mises à jour en cours de route. J’ai rendu visite à un spécialiste du pied qui a été choqué par la gravité de ma blessure. La colline a joué un rôle majeur dans cette situation. Apparemment, ma blessure se situe dans le top 10 pour cent des foulures du pied les plus graves. FANTASTIQUE ! J’ai porté une botte de marche pendant environ 5 semaines, par intermittence. Et il y a juste deux semaines, je me suis débarrassé de la botte pour de bon.

J’étais tellement en colère contre moi-même. LOL ! Quand je me suis blessée au pied, ma TRÈS première pensée a été… «Ça va gâcher ma course !». J’avais également à peine payé les frais d’inscription à mon semi-marathon du 17 août. Allez savoir pourquoi ! Courir était aussi la façon dont je gérais mon stress et le fait que je n’étais plus capable de manger mes émotions. Comme je l’ai dit… Un pas en avant… et deux pas en arrière (ou était-ce deux pas en avant ?…). Quoi qu’il en soit, à ce stade… je ne ferais aucun pas en avant… physiquement ou figurativement (Est-ce même un mot ?).

Deux semaines après la blessure, nous avons passé une semaine de vacances en famille au lac Powell à faire du bateau. Mon médecin m’a donné des instructions strictes pour aller dans l’eau et nager. L’eau froide et la natation ont GRANDEMENT renforcé et guéri mon pied… à tel point qu’au début, je ne pouvais pas bouger mon pied et nager sans une douleur horrible, pour pouvoir nager à la fin de la semaine avec peu ou pas de douleur.

Mon médecin a été grandement surpris de la quantité de guérison qui s’était produite.

Puis, 5 semaines après la blessure, mon mari et moi avons passé mon 4è anniversaire à NYC. Il y avait une conférence de travail là-bas… et j’ai suivi le mouvement.

L’année dernière, j’ai eu l’occasion d’assister à une conférence de presse.

Manhattan est une ville de marche et nous avons marché entre 8 et 9 km par jour. Mon pauvre petit pied s’en est étonnamment bien sorti et j’ai l’impression que toute cette marche lui a fait du bien.

En tout cas…c’était censé être une longue histoire courte…mais elle est quand même assez longue. Si vous êtes toujours avec moi, j’ai l’impression que je pourrais enfin vous donner une mise à jour à tous.

Je ne veux pas que vous pensiez que ma vie est parfaite…car Dieu sait que…nous sommes loin de cela. La vérité est que je dois juste traiter mes propres sentiments avant de pouvoir les taper pour le monde à lire. J’essaie de garder ce petit coin de ma vie (mon blog) un endroit positif et optimiste, car tant de choses sur le web peuvent être sombres et/ou un endroit pour démolir les autres.

Nous profitons de l’été, mais il a toujours tendance à m’épuiser un peu. J’ai soif de propreté et d’ordre et avoir 5 enfants à la maison… toute la journée… Ce n’est pas propice à cela… du moins chez moi. Je n’aime pas être la maman grincheuse toute la journée, alors j’essaie de faire avec et de profiter de la présence des enfants… mais je ne fais pas toujours un excellent travail à cet égard… mais j’apprends !

J’espère vous tenir plus à jour ici sur notre famille car j’ai plusieurs d’entre vous qui demandent et s’informent. Je prévois de partager un peu des deux voyages jusqu’à présent quand je peux.

Comme toujours, je suis si reconnaissante envers ceux d’entre vous qui sont toujours là… dans l’ombre. Ce blog est une grande partie de qui je suis et c’est principalement en partie grâce à vous. Je vous remercie pour vos mots gentils et votre soutien et j’aime vraiment partager avec vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *